Sauter au contenu principal Lili Bel plasticienne textile

Délectation Printanière

2011

Crochet

Laine

Pôle universitaire Saint-Jean d’Angély - Nice (06)

Installation in situ

exposition « Si le printemps revenait » Saison II  par le collectif no-made

Pour cette saison II de «  Si le printemps revenait ? »,  Lili Bel a conçu et réalisé une œuvre tout en contrastes ; tant par ses couleurs vives que par ses matériaux chaleureux, ainsi que par sa symbolique calme et méditative ; avec le lieu moderne, minéral et animé dans lequel elle est installée.
Dans cet espace urbain contemporain aux multiples itinéraires de circulation, Délectation printanière se fait discrète, voire timide de par le choix de son lieu. Bien qu’elle soit en partie cachée, l’œuvre se laisse deviner, appelant le regard par ses débords colorés perçant de dessous les imposants escalators en activité du hall d’entrée.
Pour le spectateur curieux et audacieux dont l’œil se laisse attirer, Délectation printanière  offre la vue d’une belle étendue verte, crochetée de laines moelleuses et verdoyantes. Un véritable parterre printanier, illuminé de fleurs éclatantes, elles aussi crochetées.
Au cœur de cette germination explosive et généreuse se trouve un écriteau stipulant « pelouse au repos ». Sans doute un message à l’attention du spectateur, l’invitant au respect de ce parterre naissant, mais aussi lui offrant, le temps d’une respiration, un petit moment de méditation durant lequel celui-ci pourra se prêter à rêver que cette Délectation printanière de laine poursuive sa paisible floraison, se mette à s’étirer, s’étaler, faire corps, voire recouvrir l’architecture de Saint Jean d’Angely…  
Prune Kantor, mars 2011